La trousse à pharmacie du Filmeur.

La trousse à Pharmacie du Filmeur

Salut à tous,

Certains d’entre nous sont amenés à tourner dans des régions reculées ou l’hygiène, la nourriture et le climat mettent le corps à rude épreuve. Ces lieux sont généralement dépourvus de structures médicales.
Je me propose donc dans ce post de lister ma trousse à pharmacie. Elle est le fruit du bon sens, de l’expérience et de discussions avec mon médecin généraliste (qui me trouve très exotique).
Je n’en utilise pas le quart mais, mieux prévenir que guérir !
A vous d’y faire des ajouts ! L’idée est de constituer la trousse à pharmacie idéale du filmeur !
Dernier point, certains de mes camarades de travail me vannent gentiment et me trouve un peu parano. Ceux sont généralement les mêmes qui profitent le plus de ma trousse pendant le tournage !
A bon entendeur !
Bien à vous,
Laurent

– Un first aid kit (pansements, lingettes désinfectantes, Enosine et sérum physiologique en dosettes, compresses de gaze, stéristrip, aiguille, seringue et lame de scalpel stériles).
– Bande (foulure).
– Keltum (Grosse douleur musculaire)
– Béthadine en crème
– Gel mains antiseptique
– Thulle gras (en cas de brulure)
– Biafine
– Apaysil
– Aclicovir (Infections cutanées. Sur ordonnance)
– Cérérizine (Anti histaminique, allergies alimentaire ou suite à piqure d’insecte. Sur ordonnance)
– Imodium lingual ( à faire fondre dans la bouche)
– Nautamine (mal de mer)
– Charbon (désinfectant intestinal)
– Smecta
– Probiotique
– Aspirine à croquer
– Bi profène (gros mal de tête. Sur ordonnance)
– Advil
– Zolpidem (somnifère à action rapide dont l’effet ne dure pas plus de 6 heures. Idéal pour se caler en cas de gros décalage horaire. Pas d’effets secondaires. Sur ordonnance.)
– Amoxilline (Antibio large spectre, infection orl, plaie surinfectée…Sur ordonnance)
– Aspi venin
– Un petit pot de baume du tigre (douleur musculaire, mal de tête…)
– Crème solaire
– Anti moustiques

Advertisements

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Olga dit :

    Ok pour l’aspi-venin dans la trousse médicale de ma grand-mère!!! 😉 Filmeurs je propose de rajouter à la liste de Laurent :
    – des patch « Compeed » pour les ampoules,
    – deux préservatifs
    – et un opinel… j’ai déjà vu un opinel résoudre une situation de crise médicale… hé hé

  2. jean-marc dit :

    Merci pour ce rappel nécessaire. Je rentre des tropiques avec une bonne infection du aux moustiques, résultat: antibiotiques à haute dose pendant 10 jours. Plus le temps passe et moins je prends de précautions. la nature m’a rappelé à l’ordre.

  3. jean-marc dit :

    Rappel bien utile ! Un peu tard pour ce qui me concerne, je rentre d’un tournage sous les tropiques avec une bonne infection due aux piqûres de moustiques. Antibio à haute dose en guise de cadeau de noël. Je m’aperçois surtout que plus on part, moins on pense à ce genre de « détails »

  4. Sardi Laurent dit :

    C’est drôle ce que tu dis. Moi, c’est plutôt le contraire. Plus le temps passe plus j’ai tendance à être conscient de ma vulnérabilité dans certains endroits et plus je m’équipe!
    Bon courage et avec les antibios, prends des probiotiques!

  5. gargoullaud dit :

    « Dernier point, certains de mes camarades de travail me vannent gentiment et me trouve un peu parano. Ceux sont généralement les mêmes qui profitent le plus de ma trousse pendant le tournage ! »

    Je confirme tu pars avec beaucoup trop de medoc!!!! Mais que c’est bon de les avoir sous la main quand on a besoin!!!!!! merci doc….
    clem

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s