Essai de la Panasonic HPX 250

Très malléable (2,5kg sans accessoire), pratique (un certain nombre de réglages intéressants à porter de doigts) et facile d’utilisation (menu très simple), la  PANASONIC HPX 250 semble être très adapté aux tournages légers de reportage.

-  L’écran LCD, plutôt grand (diag : 8,8cm) est placé sur le côté (et non sur le dessus). Ce qui est plus agréable et pratique en tournage. Particulièrement lorsqu’on cale la camera contre l’épaule, la distance entre l’écran et les yeux est plus grande.Les réglages sont principalement affichés sur les côtés de l’ecran et non en haut et en bas. Ce qui personnellement me dérange pour le cadrage. Par ailleurs, le bouton Disp Mode/Chk, très utile, affiche ou non, l’intégralité des réglages.

L'écran LCD est bien placé

- Trois anneaux de réglage indépendants (Zoom, Focus, Diaf). Indispensables.

- L’optique est de 28 mn avec un zoom allant jusqu’à 21x.

- La fixation du micro canon est à vis. Solide, elle ne peut pas se désolidarisée du corps de la camera. On peut changer de carte d’enregistrement grâce à un simple bouton placé à l’arrière de la camera.

- Il y a plus de 5 sorties à l’arrière de la caméra (USB 2.0 – DVCPRO/DV – SDI OUT – CAM REMOTE). Offre une plus grande possibilité de vider ses cartes. Surtout lorsqu’on est en tournage, on n’a pas forcément toujours le même matériel à disposition.

Connectique variée

-  Lorsqu’on tourne avec une camera de poing en la plaçant au niveau de l’épaule, il arrive que la batterie (située à l’arrière droit) saute et se « déboîte » du corps de l’appareil. La PANASONIC HPX 250 dispose d’un cran de blocage, maintenant en place la batterie, même si on la pousse vers le haut.

Il semble y avoir trop de boutons sur le corps même de la camera qui ne sont pas indispensables, particulièrement pour un tournage de magasine en séquence etc. Comme les trois User différents ou encore les Scènes. Je pense que ces réglages peuvent être effectués dans le Menu.

D’autant plus que certaines fonctions se retrouvent derrière l’écran LCD, comme le réglage du zoom ou du focus (en manuel ou automatique) et le focus assistance. Plus embêtant : le changement de filtre. Qui est d’autant moins malléable que c’est un bouton qui se tourne et non un petit levier.

L’ensemble des boutons est sur le côté gauche. Ce qui est plutôt pratique sachant que la main droite tient la camera, mais on peut regretter la petite touche Push Auto, accessible avec l’auriculaire droit pour une vérification du diaf. Très pratique en tournage pour comparer son propre réglage avec celui proposé.

Il n’y a d’ailleurs aucun bouton sur le haut (à l’exception d’un REC, mais qui peut se bloquer) ce qui permet de fixer un micro HF sans bloquer l’accès à certaines fonctions.Très appréciable : la touche WFM, beaucoup plus précise que le Zébra, mais qui ne peut pas être utilisé en tournage car s’affiche au milieu de l’écran LCD.

Perso, je trouve cette caméra bine foutue. Une sorte de Z1 en mieux, avec un grand angle plutôt efficace et rare sur ce type de modèle. Son niveau de prix, entre 3000 et 4000 en fonction du modèle est bien positionné. Bref une caméra à découvrir, idéal pour les tournages de reportages classiques.

Julie Darde…

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s